exposition | materiabilis  - 14/01/2013

Olivier Scala va traquer la matière dans son environnement naturel pour la sublimer en photo. Audrey Henri et Sébastien Kunz vont explorer les possibilités de l’abstraction pour offrir des pièces d’émotions picturales. Adrien Angebault transforme, canalise, sculpte la matière pour en faire des objets. Au travers du travail de ces différents artistes, dans des domaines différents, vous sera proposer une promenade dans le monde du ressenti, des émotions, des impressions…

 

à retrouver au 59, rue de Rivoli, Paris 1er ar, du mardi 8 au dimanche 20 janvier 2013 de 13h à 20h sauf le lundi.

exposition à venir - DesDesigner salon de l'Habitat Besançon  - 10/08/2012

exposition "DesDesigners"


DesDesigners itinérants

Parc des Expositions à Besançon
Salon Habitat, Déco et Jardin
du 19 au 21 octobre 2012
www.salon-habitat.com

 

exposition organisée par l'Atelier Maude Rondard

 

Shop en ligne ouvert chez Etsy  - 24/05/2012

En nouveauté sur le site, un accés au e-shop Etsy. La boutique est ouverte depuis le 23 mai 2012, vous pourrez trouver dans un premier temps la lampe Untld.

Coming Soon, des nouveaux objets en ligne vous serons proposé.

Ce matin dans l'Est Républicain  - 18/04/2012

        «C’EST UN BUREAU qui fait entrer le public. Long, gris et blond, un bureau de frêne et de béton au bout frisé de lames. «La pièce de mon diplôme des métiers d’art.» C’était en 2009, à Moirans-en-Montagne, option ébénisterie, Adrien Angebault raconte une histoire sur le thème imposé, «matière … de la réflexion à l’ouvrage». Concentré de deux années d’études, d’un côté le meubles celle des tiroirs pour le papier et le crayon nécessaire au croquis qui le fera naître. «J’ai mêlé deux matières et diverses influences, de Le Corbusier à Matthias Pliessning, j’ai accentué le point commun entre le bois et le béton: l’eau». L’eau qui agrège le sable et les graviers qui deviennent béton, l’eau en vapeur qui cintre les lames de bois. L’eau est en vague, sous le plateau, «comme un jeu, visible des seuls enfants qui se cachent sous les tables». Après c’est vrai, on devient vite trop grand pour se cacher sous les meubles, Adrien Angebault s’offre de rester encore à l’âge du jeu. Le jeune concepteur de meubles et d’objets a joué encore avec le béton et le bois, en inversant la tendance. Au béton, il donne la rondeur de l’abat-jour, au bois, il laisse la raideur du piétement, «j’aime la lumière, elle fait l’atmosphère». Alors les tailles varient, lampes à poser, à la présence à la fois chaude et froide, altière et ronde, charnue et hardie.
        D’un stage chez Burkard Vogtherr dans sa ville, Mulhouse, il apprend à regarder autour de lui ce qui peut nourrir son imagination. Un réflexe au quotidien, une ouverture que conseillaient les livres qu’il n’avait pas mis en pratique encore. Mais la pratique lui manque. Il retourne chez un ébéniste, l’esprit à l’affût rend le geste plus sûr. «Mon patron m’a laissé mener entièrement un chantier.» Adrien Angebault saisit la chance, voilà pour le restaurant La branchette un comptoir qui semble un nid de lames entrelacées. Il se voyait bien travailler chez un designer, la crise ferme les portes plus qu’elle ne les ouvre. Alors il pousse celles d’IBB, IBureauBisontin, qui accueille des coworkers dans les domaines divers et variés. L’émulation stimule, on le pousse à monter son entreprise. Il se prend à y croire. Et voilà d’autres lampes, de papier à dessins pliés à la manière de l’origami. Trois modèles à poser, les Piü semblent des poussins qui picorent l’un à côté de l’autre. Dans la lumière de pièces hautes, l’une arrimée sur le pied d’un micro, l’autre sur le bois clair toujours. Des pliages encore, entre fragilité et opulence. Et toujours de l’un à l’autre des objets d’Adrien Angebault, un fil rouge, signature et clin d’œil malicieux. Un fil que son talent naissant devrait lui permettre de tirer encore longtemps, longtemps.»    

 

         Merci à Catherine CHAILLET et Ludovic LAUDE  de l'Est Républicain pour cet article de qualité.
 

Espace Riv 5 x Adrien Angebault  - 17/04/2012

Actuellement une partie de ma production est visible dans l'espace Riv 5 à Besançon, pour plus d'informations rendez vous ici.

La galerie est ouverte du mardi au vendredi de 15h à 19h30 et le samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h30.

L'exposition/vente aura lieu jusqu'au 31 mai 2012,

Venez découvrir ou redécouvrir une sélection de mes projets dans un cadre épuré, au cœur du centre historique de Besançon !

 

Ouverture du site internet   - 14/04/2012

adrien angebault

-concepteur créateur de meubles et d'objets-

4 rue Eugène Savoye

25000 BESANCON

06 16 43 37 50

adrien.ang@gmail.com

 

" Il n'y a pas de différence fondamentale entre l'artiste et l'artisan. L'artiste est une élévation de l'artisan.(...) l'art fleurit inconsciemment du travail de sa main, mais les connaissances de base de ce travail sont indispensables à tout artiste. C'est là qu'est la source de la production créatrice. "

Walter Gropius. " Programme du Bauhaus"